fbpx

Exemple d’activation Twitch : Orange Bank

Orange Bank a mené une activation nommée “Orange Bank des subs” avec 3 streamers sur la plateforme Twitch (principalement dédiée au gaming). Nous avons analysé le dispositif mis en place, la réception de cette activation par les différentes audiences exposées ainsi que la visibilité et la valorisation de l’opération pour Orange Bank.

Concept de l’activation

Streameuse et Youtubeuse Deujna

3 streamers (le streamer Skyyart n’a finalement pas participé) s’affrontent sur le jeu de Switch Mario Kart, une course de véhicules où il faut être le premier à franchir la ligne d’arrivée.

A l’issue de chaque course un classement est établi entre les streamers ce qui détermine combien d’abonnements Twitch (payants) ils devront offrir à des personnes au hasard parmi les viewers des autres streamers.

Quelle mise en avant de la marque ?

Orange Bank a bénéficié d’une exposition via 3 vecteurs dans les streams :

  • le titre des vidéos “Orange Bank des subs”
  • la présence en continue du logo de la marque
  • la diffusion d’une vidéo sur chaque stream à la fin de l’activation qui présentait la nouvelle offre de paiement via SMS.

Les streamers avaient également paramétrés des bots dans leurs chat qui indiquaient un lien de redirection vers une page jeux concours qui permettait de gagner une carte graphique. Doigby avait notamment un lien bitly personnalisé permettant un tracking de son audience.

Quelles performances ?

Les audiences des 3 streamers cumulées représentaient 22% de l’audience Française de Twitch le 27 Mai de 15h45 à 18h15. Doigby a eu un pic à 7.1K viewers mais a des résultats similaires à Deujna en termes de vues cumulées (23-24K).

En utilisant de la reconnaissance de logo on identifie que les spectateurs ont été exposés en moyenne 34 minutes à la marque Orange Bank lors de cette activation ce qui représente une valorisation de 135K€.

Quelle perception des audiences ?

Nous avons extrait 20 000 commentaires issus des chats des streamers et avons exclu le bruit de notre analyse.

Dans les messages analysés 96% faisaient référence au jeu ou streamer, 4% à Orange Bank (3% si on exclut les commandes “!orangebank”). Nous avons analysé ces mentions spécifiquement.

En dehors des messages qui n’exprimaient pas d’idées précises (27%) on note un volume important de questions sur l’opération ou d’évocations d’un bug avec le lien dans le chat.

On note des références positives à la marque mais également quelques détracteurs contre Orange en général et non spécifiques à Orange Bank.

Sans être mentionné en même temps qu’Orange on note l’évocation de Lydia (7 mentions) en comparaison du nouveau service présenté. La gratuité de Lydia est notamment évoquée.

Conclusions

Du positif mais un manque d’informations sur l’opération pour les spectateurs et des problèmes techniques.

Une opération qui a permis de faire connaitre le nouveau produit d’Orange Bank. L’audience a pu être informée de l’opération notamment via des chatbots disponibles sur chaque stream mais il y a eu un problème technique avec les liens mis en avant la page de destination étant indisponible durant une partie de l’opération (sans doutes en raison d’un nombre de connections trop élevé).

On note une association à l’univers du gaming avec l’évocation des partenariats menés par Orange avec l’équipe Vitality notamment ou le média Rush Esport.

Clément Joffrin
Clément est Consultant spécialisé dans le secteur sportif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *