fbpx

Playstation 5 – Le succès d’un lancement

La sortie de la console nouvelle génération de Sony est un événement majeur pour l’industrie du jeu vidéo. Les annonces de la multinationale japonaise ont ponctué l’année 2020, avec plus ou moins d’intérêt porté par les consommateurs, aussi largement sollicités par les communications du concurrent direct Microsoft dévoilant sa console Xbox Series X. Dans le cadre d’un travail exploratoire de son équipe de R&D, The Metrics Factory a mis en place un dispositif technique s’appuyant sur le machine learning pour dresser une rétrospective des annonces concernant la PS5.


Notre méthodologie consiste à collecter seulement les articles les plus pertinents en nous appuyant sur l’API de Google News. Notre corpus compte ~3600 liens vers des articles de médias « sélectionnés » par Google. Nos résultats sont donc nécessairement « tronqués », mais nous fournissent une vision synthétique de l’actualité concernant la console « du point de vue de Google ». Nous allons ensuite capturer le contenu des articles, ainsi que les engagements sur Facebook afin de disposer de la matière première nécessaire à nos traitements machine learning. Au total, ce sont près de 560K interactions sur Facebook qui ont été capturés. Après nettoyage, nous appliquons une série de traitements NLP (Natural Language Processing ou traitement automatique du langage) consistant à :

  • identifier les mentions et citations de personnalités et de marques
  • détecter les sujets mentionnés dans les articles
  • classer les articles en fonction des sujets retenus

Tous ces résultats sont ensuite consultables au sein d’une interface, permettant à l’analyste de formuler ses hypothèses et éventuellement de corriger les erreurs de classification automatique liées à nos algorithmes. En effet, pour cette expérimentation, la précision de notre classification était de 88% : la grande majorité des catégories de contenus ont pu être classées finement, et seuls certains sujets pouvant prêter à confusion nécessitaient à l’analyste d’ajuster les résultats.

Premier constat, nous observons un net accroissement de la couverture médiatique concernant la Playstation 5 à l’approche de sa sortie. Dès le mois d’octobre, le nombre d’articles recensés sur Google News va tripler, puis doubler à nouveau en novembre. C’est bien évidemment le 20 novembre, date de sortie officielle de la console, que l’on observe le plus fort pic de publication (166 articles). En parallèle, nous pouvons constater que la résonance des articles (c’est-à-dire le volume d’engagements sur Facebook correspondant aux publications) suit, d’une manière générale, la même tendance.

Le principal sujet couvert pendant l’année concerne l’ensemble des annonces relatives aux franchises de jeux vidéo, représentant plus d’1 article sur 3. Les fonctionnalités clés de la console ont été décortiquées au fur et à mesure des annonces, et représentent aussi environ un tiers de notre corpus : le design, la rétrocompatibilité, la manette, le ventilateur, les accessoires et le disque SSD ont bénéficié d’une couverture importante. L’annonce de la mise en vente de la console, les promotions et le suivi des stocks la concernant cumulent un peu moins de 300 articles sur la période. Enfin, nous recensons des articles qui mettent en avant la concurrence entre les consoles de nouvelle génération, ainsi qu’avec les PC (environ 300 articles).

Comparer la couverture médiatique à la résonance des articles sur Facebook nous permet de donner un « poids » à chaque sujet, et de percevoir l’intérêt des consommateurs pour chacun d’eux. Si les sorties de jeux correspondent à la catégorie de contenu la plus engageante, cela reste dans une proportion moindre que les communications relatives à la stratégie commerciale de Sony : la vente et les stocks, le prix de la console ou son design ont retenu l’attention des consommateurs.

Les articles concernant les fonctionnalités de la console bénéficient aussi d’un engagement moyen au-dessus de la moyenne. Les articles concernant l’intégration du disque SSD et les qualités graphiques de la console ont été abondamment relayés sur les réseaux sociaux. Enfin, si l’on s’intéresse uniquement aux commentaires, la concurrence avec les autres consoles semble avoir suscité plus de polémiques auprès des joueurs que les autres sujets.

La sortie de la Playstation 5 est un sujet couvert par de très nombreux médias (on en compte 292 distincts dans notre corpus). Dès lors, il nous est possible de positionner ces médias en fonction de l’intensité de leurs publications, et de l’efficacité de leur résonance social media. Si le site d’infos locale marseillenews a publié plus de 260 articles concernant la console, l’interaction engagée sur Facebook est très faible (en moyenne, 1 interaction tous les 4 articles…). À l’inverse, les sites spécialisés tels que jeuxvideo-live.com ou gameblog.fr ont généré un grand nombre d’engagements sur l’ensemble de leurs publications. Des médias institués, mais pas nécessairement spécialisés sur l’actu du jeu vidéo, comme PhonAndroid ont tout de même largement relayé les informations concernant la console.


Nous pourrions poursuivre cette analyse en dressant la typologie de ces médias (quelle est leur « mix » éditorial ? quels sont les médias affinitaires en fonction de la nature de leurs publications ?) et en décomposant plus précisant leurs performances par sujet.

En résumé, voici les enseignements que nous tirons de cette exploration, du point de vue méthodologique :

1 – En nous appuyant sur les résultats d’une classification non supervisée (topic modeling) pour entrainer un modèle de classification supervisée, nous accélérons grandement le processus de traitement de données

2 – L’analyse de la couverture médiatique pondérée par la résonance social media nous permet d’assigner un poids, correspondant à l’intérêt porté par les audiences, à chaque sujet.

3 – Se baser sur les résultats de l’API Google News – bien qu’elle tronque notre jeu de données – nous permet de rapidement disposer d’une vue d’ensemble sur une thématique d’actualité.

Erwan Le Nagard
Head of Engagement Lab. Avec plus de 10 ans d'expérience dans l'analyse de données social media, Erwan Le Nagard conçoit et développe les méthodologies innovantes au sein de The Metrics Factory.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *