fbpx

De l’analyse média à l’analyse média 2.0 : Notre approche autour de l’utilisation du terme “allergène” dans les médias

Quels sont les sujets et les marques qui sont les plus associés au terme “allergène” dans les médias ? C’est la question que The Metrics Factory s’est posée avant de se lancer dans la rédaction de cet article. Nous avons ainsi créer une requête simple au singulier et au pluriel du mot “allergène” dans les principaux médias nationaux, spécialisés et régionaux en France sur le web au cour du dernier mois.

Effets indésirables du vaccin, pollens, allergies aux animaux…

Nous nous sommes dans un premier temps intéressés aux principaux sujets qui ont attiré l’attention des médias. Pas moins de 16% d’entre eux concernaient les effets indésirables des différents vaccins Pfizer, Moderna ou AstraZeneca, et notamment les cas de troubles menstruels, tandis que 20% évoquaient les pollens (18 articles sur le pollen d’ambroisie), 8% les allergies aux animaux, avec les chats en tête de liste et 5% les crèmes solaires allergènes (étude UFC Que Choisir), la nouvelle règlementation européenne qui pourrait mettre en danger la production de lavande et les éventuels risques liés aux vernis à ongles.

On relève par ailleurs une très forte présence de la presse quotidienne régionale dans le relai de ces informations. En effet, 7 articles sur 8 concernant les crèmes solaires sont parus dans la PQR, 10 sur 18 sur les pollens d’ambroisie. Cela s’explique par l’appartenance de ces différents médias au Groupe EBRA, qui possède plusieurs grands médias régionaux tels que Le Bien Public, L’Alsace, Le Dauphiné Libéré, Le Progrès…

Pour ce qui concerne les marques, on remarque une forte présence d’aspirateurs, de purificateurs d’air ou de balais de chez Dyson, propulsés par des articles évoquant des promotions ou des bons plans. “Un système de filtration à 360° à charbon actif absorbe les gaz et un filtre HEPA retient 99,95% des allergènes et polluants. Les particules fines restent à l’intérieur de l’appareil (jusqu’à 0,1 micron). Toute l’année, vous l’utilisez comme purificateur d’air et l’été le Dyson TP02 viendra vous rafraichir quand les températures sont plus chaudes. Une télécommande est incluse et se range facilement sur l’appareil, elle est incurvée et magnétisée. Le Dyson TP02 fait circuler l’air dans toute la pièce, il s’incline et oscille pour purifier votre intérieur.”

Par ailleurs, les articles sur les crèmes solaires font émerger des marques comme Avène, Cien, Photoderm de Bioderma, Monoï, Vichy, Zenova de chez Action, Waterlover de chez Biotherm ou La Roche Posay. “Beaucoup sont pénalisés parce qu’ils ont de nombreux ingrédients dont les risques, même modérés, se cumulent : irritants, sensibilisants, allergènes, parfums…”, lit-on dans l’article.

La présence de Bourjois Chanel s’explique quant à elle par l’interview de Jean-Claude Lejollif, biologiste, ancien directeur de la recherche et de l’innovation chez Bourjois-Chanel et président de la Cosmétothèque. “Les vernis à ongles tels qu’ils existent aujourd’hui sont en train de fêter leur centenaire donc si c’était si dangereux, cela se saurait”.

Les effets indésirables du vaccin, le seul sujet qui intéresse réellement le consommateur sur les réseaux sociaux

Nous nous sommes ensuite intéressés à la résonance de ces articles sur les réseaux sociaux, à savoir combien de likes, de partages et de commentaires ont généré ces articles lors de leur partage sur Facebook. Alors que quatre sujets assez différents les uns des autres émergeaient lors de l’analyse média développée précédemment, l’analyse média 2.0 nous a permis de détecter un sujet qui intéressait majoritairement le consommateur sur les réseaux sociaux : les effets indésirables du vaccin et les troubles menstruels chez les femmes récemment vaccinées. En effet, ces articles ont généré 89% de la résonance totale des articles.

Si les pages Facebook officielles des médias qui ont évoqué ces troubles sont responsables d’une grande majorité de ces réactions (Le Parisien, Le Figaro, BFM TV), plusieurs groupes ont une influence non-négligeable dans la résonance de ces informations ainsi que plusieurs groupes et pages anti-vaccin et/ou pass sanitaire.

La production de lavande est l’autre sujet qui a particulièrement intéressé les internautes sur Facebook et a activé une communauté plutôt politisée, avec la page de Bruno Retailleau et le groupe Osons la droite.

Enfin, les articles sur les crèmes solaires ou le pollen d’ambroisie ont tous généré moins de 500 engagements ces 30 derniers jours.

En résumé, si l’analyse média des articles qui contiennent le mot “allergènes” permet de détecter les principaux sujets et marques qui ont intéressé les journalistes, l’analyse média 2.0 de ces articles permet d’identifier les articles qui ont le plus intéressé le consommateur sur Facebook et de comprendre la composition sociologique des pages et des groupes qui contribuent à cette mise en lumière.

Mickael Cordeiro
Mickaël est consultant en communication corporate chez The Metrics Factory.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *