fbpx

Wake Up Your Audience 9.5 – Esport & Gaming : La Suite !

Ce jeudi 10 décembre, nous avons organisé une édition spéciale de notre événement Wake Up Your Audience. Suite aux différentes mesures sanitaires et dans l’impossibilité de vous rencontrer durant nos traditionnelles petit-déjeuners, nous proposons désormais nos WUYA en ligne en direct sur Twitch et YouTube !

Pour ce Wake Up Your Audience dédié à l’eSport et au gaming, nous avons eu le plaisir d’accueillir Nicolas Borri, Head Of Marketing chez Kellogg’s France, James Dimmock, Global Influencer & New Touchpoint Manager (Esport & Gaming) chez Michelin, Allisson Sarrazin, Responsable Business Development et Partnership chez Ubisoft et Benoit Agard, chef de projet eSport chez la Société Générale.

” Il y a une véritable différence en Esport et Gaming ! ”

Pour introduire ce nouveau webinar, Quentin Gressien et Jérémy Danulot ont rappelé les différents enseignements du dernier WUYA. Vous trouverez le replay ainsi que les différentes slides dans l’article dédié ! Jérémy nous rappelle ainsi qu’il y a une différence significative entre esport et gaming ainsi que de nombreuses plateformes sont aujourd’hui dédiées à ces deux phénomènes.

« L’esport et le gaming constituent une réelle plateforme stratégique pour nous »

Nicolas Borri, Head of Marketing chez Kellogg’s est le premier à intervenir pour nous faire un historique des différentes activations réalisées par Kellogg’s dans les domaines esport et gaming.

 « Nous avons investi dans l’esport et le gaming depuis un moment. Nous avions placé notre marque Trésor en 2017. Nous étions un des premiers intervenants à ce moment-là. Nous avons commencé de la plus simple des façons pour aborder le sujet, avec de l’achat média sur Twitch. C’est la meilleure façon de tester la capacité à toucher cette audience très particulière. On a ensuite passé un partenariat avec le célèbre streamer français Lutti (Alexandre Delattre). 

En 2018, Kellogg’s reconduit sur Twitch une activation expérientielle où 2 influenceurs pilotaient un drone en direct et c’est le chat qui indiquait les actions a réaliser. Ensuite en 2019 et 2020, une structuration plus stratégique de l’approche gaming est mise en place. Tout d’abord en achat média avec Trésor mais ensuite une arrivée massive de Pringles avec notamment des partenariats avec Riot Games (éditeur de League of Legends), Playstation, Xbox et bien d’autres marques. Aujourd’hui, le gaming fait partie de la stratégie de communication à part entière et ce sont d’ailleurs les deux plus grosses marques de portefeuille Kellogg’s qui investissent dans l’esport et le gaming.

“Le gaming et les jeux vidéo sont devenus une tendance de fond. Je challenge le fait que ça soit réservé à une audience jeune. On parle d’un groupe assez large, qui chez nous correspond bien aux cibles de Trésor et Pringles en l’occurrence, avec en effet un cœur de cible 18-35 ans si on compte les 2 marques, mais qui n’est pas uniquement typé jeune. Avec plus de 35 millions de joueurs en France, notre cible est beaucoup plus élargie.

« Nous sommes devenus le premier fournisseur virtuel de pneus au monde »

Le second intervenant est James Dimmock, Global Influencer & New Touchpoint Manager (Esport & Gaming) chez Michelin. Il commence en précisant qu’il est un passionné d’automobile et un gamer. Ainsi, c’est une opportunité incroyable de pouvoir travaillé sur ces deux domaines.

 Nous devons essayer de nous intégrer dans la communauté du jeu vidéo en mettant notre expertise au service de la communauté. Il ne s’agit pas pour nous de partenariat, je tiens à le préciser. Il s’agit d’apporter notre expertise, notre identité, notre émotion et notre passion pour le développement des pneus, afin de permettre aux gens de faire partie de cet environnement, de comprendre l’histoire de notre marque et de nos produits.

Nous sommes devenus le premier fournisseur virtuel de pneus au monde avec l’esport. Nous travaillons sur le Grand Tourismo Esport Challenge, certifié par la FIA, le plus grand championnat mondial de simracing qui a été vu plus de 65 millions de fois en 2019. Notre intégration dans cette série de courses et dans le jeu lui-même signifie que sur l’écran de sélection des pneus, vous choisissez un produit Michelin. »

En 2020, qui a été une année incroyablement difficile pour tant de gens à bien des égards, nous avons connu une véritable accélération sur l’esport dans le sport automobile et nous avons imaginé à nouveau notre rôle dans les 24 heures du Mans, en virtuel. 

Une présence sur cette scène esport nous a donné une réelle visibilité et une légitimité pour communiquer à notre public de manière horizontale. Elle nous a permis de parler de la marque et des produits Michelin à des personnes qui ne seraient peut-être pas intéressées par les pneus en temps normal, mais qui voient et reçoivent positivement les liens que nous créons. Cela nous a donné l’occasion de nous engager auprès de nos consommateurs.

Pour nous, ce fut une occasion vraiment passionnante d’intégrer notre branche sport automobile, notre branche communication et notre branche licencing pour nous rassembler et travailler ensemble afin d’offrir à la communauté esport la possibilité de s’engager avec la marque Michelin. Mais plus que cela, cela nous a également permis, en tant que levier d’influence, de travailler sur des événements passionnants avec lesquels nous n’aurions normalement pas l’occasion de travailler.

“Lorsqu’une marque veut s’installer dans le gaming auprès d’Ubisoft, nous cherchons à comprendre ses objectifs, ses cibles.”

La troisième intervenante est Allison Sarrazin, Responsable Business Development et Partnership chez Ubisoft.

Ubisoft est un éditeur de jeux vidéo qui regroupe plus de 25 licences dont Assassin’s Creed, Watch Dog ou encore Rainbow Six Siege. Ubisoft se considère comme un créateur d’univers qui permet de retranscrire de nombreuses émotions aux joueurs.

Allison nous présente une première étude de cas avec la collaboration entre Assassin’s Creed et la marque de sportwear Reebok. Des produits comme des chaussures et des sweatshirts ont été conçus autour de l’univers du dernier opus du célèbre jeu d’assassins. Différents assets ont été réalisés pour promouvoir cette collaboration.

Dans une seconde étude de cas, MSI a acheté plusieurs jeux pour l’offrir aux consommateurs de ces produits. Cela permet de faire parler de la marque à un moment clé : lors de la sortie du dernier Assassin’s Creeds.

Dans un troisième temps, Allison nous indique qu’Ubisoft organise sa propre compétition de jeux vidéo avec notamment Rainbow Six Siege : La 6 French League sponsorisée par la marque de coques de téléphone de Rhinoshield. Rhinoshield a pu profiter de visibilité sur l’ensemble des assets présent sur le stream avec la présence du logo sur les différents overlays ainsi que sur les réseaux sociaux. De plus, Rhinoshield a réalisé des coques à l’effigie du jeu Rainbow Six Siege.

En 2021, Ubisoft continuera la 6 French League et est à la recherche de partenaire pour l’équipe de France de Rainbow Six qui participera à la 6 World Cup.

« Notre partenariat avec GamersOrigin est un vrai partenariat, pas juste du sponsoring » 

Pour terminer ce Wake Up Your Audience, le dernier invité à intervenir est Benoit Agard, chef de projet chez la Société Générale. Sa présentation commence par des félicitations : La Société Générale venait de remporter un prix pour une de ses activations gaming “La Détection” réalisée avec le streamer Doigby et l’agence Gamers Origin.

La Société Générale est très active dans le milieu du sport et désormais du esport. Benoit a présenté des cas concrets réalisés ces derniers mois.

Le premier cas présenté est le partenariat avec Gamers Origin. L’ADN de la Société Générale et son slogan “C’est vous l’avenir” correspondent parfaitement avec l’esport et le gaming.

Le développement de ces deux univers au sein de la Société Générale est issu d’un intreprenariat de 4 passionnés ayant monté une start-up en interne afin de proposer de se positionné en tant que sponsor d’une équipe, Gamers Origin, depuis 2018. La Société Générale ainsi put permettre de créer un centre d’entraînement en plein Paris et une levée de fonds de 3 millions d’euros. Comme avait pu nous le présenter Sofyan lors de notre dernier événement, Gamers Origin est également une agence de communication qui travaille au quotidien avec la Société Générale. Aujourd’hui, Gamers Origin est un vrai partenaire.

Des cartes bancaires à l’effigie de personnages de LOL ont été proposées mais c’est vraiment La Détection, un tournoi organisé sur le jeu Fortnite qui a fait parler de lui. Plus de 40k inscrits pour 10k places et plus de 5 millions de vues. Le but ? Faire émerger les talents n’ayant pas la visibilité des différents influenceurs / streamers. Suite à cet événement, 4 jours ont signé des contrats professionnels.

La Société Générale a également été partenaire principale de la ZLan 2020, compétition multi-gaming organisée par le streamer Zerator. Au-delà de simplement avoir un logo présent à l’écran, La Société Général a sponsorisé une épreuve ” L’épreuve de calcul mental by SG”, a aussi proposé des concours sur Twitter ainsi qu’une vidéo sur le parcours esport de Shemek, joueur de League Of Legends.

 Pour terminer la présentation de cas, Benoit a évoqué une activation en marque employeur avec des tournois proposés à des étudiants (”L’Académie”), afin de leur donner envie de venir travailler chez Société Générale. ¨Plus de 1 000 inscrits au total. En interne, un tournoi sur Fortnite a été proposé aux 150 000 collaborateurs dans le monde. Le but était de faire vivre aux employés ainsi qu’à leur famille l’engagement dans l’esport de la Société Générale.

César Moulin
César est Social Media Manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *