fbpx

Comment les salariés parlent-ils de leur entreprise sur Internet ?

Les salariés ont de plus en plus de liberté pour noter leur entreprise, grâce notamment à des sites d’évaluation et de recherche d’emplois qui leur donnent la possibilité de s’exprimer tout en conservant l’anonymat.

Nous avons décidé de réaliser une analyse textuelle des avis publiés sur le site Glassdoor. A première vue, ce site est un moteur de recherche d’emploi qui est devenu, selon Le Parisien, « le passage obligé de tout candidat à l’embauche ». Créé aux Etats-Unis en 2007 et arrivé en France en 2014, Glassdoor a revendiqué 1,7 millions de visites par mois en France (rhmatin.com). Les salariés peuvent également noter leur entreprise via le site ; ce qui en fait une véritable plateforme d’évaluation d’entreprises.

Nous avons collecté les avis de huit groupes du service public : EDF, Engie, Enedis, GRDF, RTE, SNCF, RATP et La Poste. En moyenne, chaque entreprise a obtenu 300 avis avec la note moyenne de 3,8 sur 5 ; il faut en plus noter un grand écart entre certaines entreprises (par exemple 652 avis pour La Poste vs. 45 avis pour GRDF). Dans le cadre de notre étude, RTE était l’entreprise ayant eu la meilleure note (4,1/5). Notre analyse se concentrera sur deux axes : les points positifs et les points à améliorer mis en avant par les salariés de ces groupes sur le site Glassdoor.

Les avis sur les points positifs sont scindés en deux grandes thématiques : les avantages sociaux et l’ambiance au travail

Les salariés des groupes du service public mettent avant tout en exergue les avantages offerts par leur entreprise. 

Le mot « avantage », très proche de « social », se ramifie en quatre branches : (i)ticket restaurant, (ii)congé et RTT, (iii)titre de transport et billet de train gratuits et (iv)tarif d’électricité. Si les tickets restaurants et les congés sont abordés par la quasi-totalité des salariés des groupes (à noter néanmoins qu’aucun avis des salariés d’Enedis et de la RATP n’évoque les tickets restaurants), les avantages liés au titre de transport et à l’électricité sont plutôt sectoriels. La réduction sur le tarif des titres de transport et/ou la gratuité des billets de train sont citées dans les avis de 5 entreprises sur 8 (sauf Enedis, GRDF et RTE). Toutefois, la grande majorité de ces avis concernent la RATP et la SNCF (78%). De la même manière, les avantages sur les tarifs d’électricité ne sont mentionnés que dans les avis des salariés du secteur énergétique, à savoir EDF, Enedis, GRDF et RTE.

D’ailleurs, nous notons également un grand nombre de notions liées à la « possibilité » d’évolution et à la « sécurité » de l’emploi. A ce propos, les salariés d’Enedis sont proportionnellement les plus nombreux à témoigner de la possibilité d’évoluer dans leur carrière ; tandis que la « sécurité » et la « stabilité » de l’emploi constituent un vrai plus pour les salariés de la SNCF.

Le niveau de spécificité des mots « possibilité » et « évolution » apparus dans les avis de chaque entreprise
(Plus la valeur est élevée, plus le mot est spécifique de l’entreprise)

Les mots utilisés relatifs à « l’ambiance » montrent bien les éléments indispensables à un bon environnement au travail : « collègue », « sympa », « familial », « convivial », « cantine », etc. Les entreprises du secteur énergétique semblent avoir réussi à créer l’ambiance le plus agréable au travail pour leurs salariés. De fait, EDF, Enedis et Engie sont les entreprises les plus associées à ces termes. D’ailleurs, nous constatons deux autres branches liées au « travail », « équilibre » de « vie » professionnelle/privée, citée principalement dans les avis des salariés d’EDF et « salaire », mot le plus cité par les salariés de la RATP.

« Relation client » est aussi abordé dans les avis des salariés des entreprises étudiées et concerne essentiellement La Poste. L’opportunité d’entrer en contact avec les clients, leur satisfaction et le travail améliorant l’esprit relationnel satisfont particulièrement les employés de La Poste.

Les salariés font part davantage des inconvénients de leurs entreprises ; le management, les conditions de travail et le salaire sont les thématiques les plus abordées

Le nombre d’inconvénients évoqués par les salariés est supérieur à celui des avantages (3866 formes analysées pour les inconvénients contre 2862 pour les avantages). L’insatisfaction des salariés vis-à-vis du management de leurs entreprises concerne plutôt EDF, Enedis, Engie et GRDF. A ce titre, Engie est celle qui reçoit le plus de plaintes. Le manque de communication, les processus « lourds » et « anciens » sont les principaux points remontés.

Le second inconvénient majeur concerne les horaires de travail. Les employés qui se plaignent le plus de cet inconvénient proviennent du secteur des transports (RATP et SNCF). RTE est la seule entreprise dont les salariés ne s’expriment pas sur ce sujet.

Le salaire reste la thématique la plus abordée dans les avis sur les inconvénients. En effet, 19% des avis ont repris le mot « salaire ». A ce sujet, les termes les plus proches du mot « salaire » sont « bas » et « faible ». Les employés de ces entreprises évoquent aussi la difficulté pour obtenir une augmentation de salaire et estiment que leur rémunération est inférieure à celle des entreprises privées. L’entreprise la plus concernée par le sujet du salaire est la SNCF. Ce sujet a d’ailleurs un lien fort avec l’ « évolution » de carrière au sein de l’entreprise. Les salariés d’Engie sont ceux qui ont le plus évoqué ce point.

Certains employés ne relèvent aucun point négatif sur leur entreprise. Enedis est l’entreprise qui a le plus de salariés qui ne donnent aucun avis négatif (10% de l’ensemble des avis sur Enedis).

Les avis sur Glassdoor ne représentent pas tous les salariés d’une entreprise. Cependant, le site permet non seulement rapidement aux salariés actuels d’évaluer leurs entreprises mais aussi d’être un véritable indicateur de la marque employeur, à disposition des services RH. L’analyse des commentaires déposés par les salariés sur les sites d’évaluation et de recherche d’emplois s’avère donc indispensable pour mesurer l’indice de confiance des salariés envers leur entreprise et la marque employeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *