fbpx

Livre blanc – Les supporters du football français sur Youtube

Dans une précédente étude, nous dressions le portrait des supporters des clubs de Ligue 1 sur Facebook, révélant des audiences concentrées autour de quelques clubs. Une minorité d’usagers étaient à l’origine de la plupart des commentaires adossés aux contenus, et les comportements d’engagement de ces audiences témoignaient de différents niveaux d’attachement aux clubs. Il nous semblait essentiel de renouveler l’expérience, en portant notre regard sur les productions vidéo des clubs, et des principaux diffuseurs du football en France.
C’est pourquoi, nous avons constitué un dataset de 7.446 vidéos et 500.468 commentaires impliquant 137.278 commentateurs, issus des chaines des clubs de Ligue 1, et de 6 diffuseurs et institutions de référence du football en France, durant la saison 2017 – 2018.

Au cours de cette saison de championnat, seulement 13 clubs ont été actifs sur Youtube. Nous observons une très forte concentration de la production sur quelques chaines, avec de très grands écarts en termes d’excellence opérationnelle (maîtrise des bonnes pratiques, caractère innovant des contenus,…). Chaque club dispose d’une stratégie de publication de contenus qui lui est propre. Cependant, l’objectif commun des clubs est d’entretenir une relation « en direct » avec leurs bases de fans, et de développer leurs images de marque en s’appropriant des territoires d’expression qui vont au-delà de la valorisation de leurs performances sportives. Les « best players », se démarquent en créant des formats de contenus inspirés des médias. Même si les usuels résumés de matchs et interviews de joueurs représentent la majorité des vidéos publiées, les clubs s’aventurent sur d’autres terrains : teasers, vidéos humoristiques, coulisses de l’entrainement, moment marketing, …

Les principaux enseignements de cette étude

#1- Les clubs s’approprient le territoire de l’avant-match, multipliant les prises de parole en amont des rencontres, tandis que les diffuseurs se mobilisent après les matchs. Les commentaires postés sous les vidéos des clubs s’apparentent à des réactions épidermiques (courts, chargés affectivement…), contrairement aux commentaires polémiques sous les vidéos des diffuseurs (forts taux de réponses, richesse lexicale…).

#2- Le PSG est le club le plus performant grâce à une ligne éditoriale diversifiée. De fait, il déploie un discours qui va au-delà de la communication de ses performances sportives, en présentant les coulisses du club, en adoptant les codes du moment marketing ou des Youtubeurs influents.

#3- La chaîne Ligue 1 favorise la visibilité des clubs sur le digital, d’autant plus que la plupart des clubs sont peu performants, voire carrément absents de Youtube. La chaîne Ligue 1 diffuse essentiellement des résumés de matchs ou des compilations de faits de jeu. Ainsi, tous les clubs sont représentés de manière homogène dans les vidéos.

#4- Les diffuseurs, et notamment la chaine Ligue 1, permettent aux clubs d’engager une audience bien plus importante que sur leurs propres chaînes. Ainsi, l’OL a engagé plus de 7570 commentateurs au cours de la saison sur la chaîne Ligue 1, alors qu’il n’en avait activé que 195 sur sa propre chaîne.

#5- Le community manager, joue un rôle moteur dans l’engagement de l’audience. Pourtant, les clubs n’ont pas construit de stratégies relationnelles fortes. Seuls Téléfoot et la FFF disposent de community manager actifs.

>>Accéder à l’étude complète <<

La diffusion du Football sur YouTube from The Metrics Factory

Intéressé par ces résultats ? Retrouvez notre étude portant sur les supporters de la Ligue 1 sur Facebook, ainsi que notre observatoire du sponsoring durant la Coupe du Monde 2018.

Chandrache Golion
Chandrache est Social Data Scientist au sein de l'Engagement Lab. Il conçoit nos méthodologies d'analyse Text Mining et d'analyse de Graphes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *